examen POCO F4 GT : un téléphone de jeu parfait même pour ceux qui ne jouent PAS

COUVERTURE-POCO-F4-GT_2

Je pense que tester un smartphone gamer sans être passionné par - au moins - le jeu mobile - est une entreprise pratiquement impossible. Heureusement, j'adore les jeux vidéo pour smartphones / tablettes comme PUBG Mobile, COD Mobile, Dragon Ball Legends, Pokémon Unite. Il va donc sans dire que j'étais véritablement curieux d'essayer cet appareil dont j'entends parler depuis un certain temps. Juste pour apporter une précision : je parle de POCO F4 GT, le rebrand mondial de Redmi K50G lancé en Chine il y a quelques mois. Depuis le début de la variante asiatique, j'avais l'œil sur cette petite bête et maintenant - enfin - je peux vous dire ce que j'en pense.

Je veux juste vous donner juste un autre joyau, juste pour mieux comprendre le rôle de POCO sur la scène technologique mondiale. La société a commencé comme une filiale de Xiaomi et vendait à l'origine des téléphones haut de gamme à bas prix. Après une brève absence de près de deux ans, la société est revenue sur le devant de la scène en lançant une série d'appareils au design unique mais qui étaient, en gros, des rebrandings d'autres terminaux de la société mère ou de l'autre sous-marque Redmi. Cependant, avec la F4 GT, l'OEM de la technologie grand public a relevé la barre, mettant sur le marché un produit étonnant qui - hélas - a un prix élevé. Donc : c'est très rapide (peut-être trop), très puissant, beau., Mais aura-t-il des défauts ? MALHEUREUSEMENT oui et ils sont aussi assez ennuyeux, mais ils ne dépendent pas complètement de "lui". Alors avant de sauter aux conclusions, laissez-moi vous expliquer.

examen POCO F4 GT : la foudre, que quelqu'un l'arrête !

Conception et matériaux

POCO F4 GT ressemble à un téléphone de jeu et ne fait rien pour le cacher, plutôt. Cependant, contrairement aux autres modèles en circulation, ce smartphone de jeu est très équilibré et n'est en aucun cas tamarro. Elégant et discret, avec un capot arrière (le mien de couleur argent) en verre satiné, avec des éléments précieux, le flash LED réglé en "flash" et avec un module photographique rectangulaire sur le dessus du panneau. Le châssis est carré comme le veut la mode du moment et d'une part on a le balancier pour le volume (dans une position un peu gênante à mon sens, on appuie une fois sur oui et l'autre aussi) et le compartiment pour la SIM . En bas (ainsi qu'en haut) se trouvent la grille pour le haut-parleur (spoiler : ça fait du bien) et le trou pour la recharge filaire (USB C). Le microphone ne manque pas, bien sûr. Sur le cadre droit, il y a le bouton pour éteindre et allumer l'appareil qui intègre l'empreinte digitale très rapide et il y a deux déclencheurs personnalisables.

poids 210 Grammes mais je vous assure qu'ils ne le sentent pas ; vraiment équilibré et agréable à tenir, malgré ses dimensions sont 76,7 x 162,5 mm avec une épaisseur de 8,5 mm. Si vous y réfléchissez, c'est plus mince que prévu.

POCO-F4-GT-Review-gaming-phone0018
déclencheurs activables

Les boutons qu'il y a (deux, pour être précis), sont cliqués pour activer deux déclencheurs pop-up personnalisables à volonté : avec un double tap ou un appui long, vous pouvez activer certaines fonctions mais sont avant tout conçues pour le jeu. Des matériaux nobles, donc, avec des cadres en aluminium et en verre Verre de gorille Victus partout. Également sur le panneau se trouve un ensemble de spécifications de premier ordre.

Ecran

Impossible de ne pas tomber amoureux du panneau POCO F4 GT: ses spécifications sont de premier ordre. Le lecteur est de 6,7 pouces avec une résolution FullHD +, un rapport d'aspect de 20: 9, Taux de rafraîchissement de 120 Hz et taux d'échantillonnage tactile égal à 480 Hz. Responsive est dir poco. Prise en charge et technologie HDR 10+ AMOLED pour assurer une parfaite lisibilité même en plein soleil. Maintenant, cela dit, sur le front du jeu, c'est parfait. Les titres seront plus dynamiques que jamais et c'est idéal pour regarder du contenu à la demande.

POCO-F4-GT-Review-gaming-phone0022
Disney +

Ici la différence avec un écran LCD IPS est là et ça se sent tout entier. La fréquence d'images élevée dans le jeu est perceptible, en particulier dans les tireurs comme COD.

Matériel et performance

Il est inutile de le nier: POCO F4 GT c'est une bête, point. Processeur Qualcomm Snapdragon 8 Gen1 fabriqué par Samsung en utilisant un processus de 4 nanomètres, 3.1 Go de mémoires UFS 256, 8 ou 12 Go de RAM LPDDR5 et ainsi de suite. Si vous le souhaitez, il y a 3 Go de RAM virtuelle. Ne manquez pas le modem 5G, le WiFi bi-bande 6E, le tout au top.

POCO-F4-GT-Review-gaming-phone0017
Asphalte 9

Dans l'utilisation quotidienne, c'est un éclat, les applications s'ouvrent et se ferment en quelques secondes, et le jeu est à égalité avec une console portable. Eloge du pouvoir, sans doute. Alors, où est le problème? Je vous le dis tout de suite : ça chauffe, beaucoup. Au niveau du petit Xiaomi 12. Cela empêche l'appareil d'effectuer le test de résistance AnTuTu en raison de la température élevée et, malheureusement, la batterie atteint son maximum en quelques minutes. Après 20 minutes de stress test, le smartphone était chaud avec des batteries au dessus de 45° et le pourcentage de batterie avait déjà baissé de 20%. Inutile de dire que la même chose se produit dans les jeux : tout est fluide, rapide, puissant mais alors vous avez besoin d'un powerbank si vous êtes en déplacement. Comme certains diraient, le pouvoir n'est rien sans contrôle.

POCO-F4-GT-Review-gaming-phone0021
DCO Mobile

Sur AnTuTu 3D, cependant, j'ai enregistré un score de 960251 (vraiment remarquable), décomposé comme suit :

  • 211669 Côté CPU ;
  • 422771 sur le GPU ;
  • 162364 MEM ;
  • 163447 UX.

Geekebench 5 à la place, me ramène 1224 points dans le test monocœur e 3772 points dans le multicœur.

Maintenant, je joins les captures d'écran du benchmark réalisé avec PCMag et 3D Mark :

Batteria

Ici, je vais être honnête : nous n'en sommes pas là, malheureusement. Le SoC de Qualcomm, comme nous l'avons également vu dans la revue Xiaomi 12, chauffe de manière excessive et cela fait culminer la batterie de 4700 mAh en quelques heures. Avec une utilisation "pas trop exagérée", on n'arrive pas en milieu d'après-midi. La consommation en veille n'est pas mauvaise, mais ce qui me fait tourner le nez, c'est l'utilisation intensive. Un téléphone conçu pour le jeu ne peut pas durer comme ça poco.

POCO-F4-GT-Review-gaming-phone0013
charger à 120W

Heureusement, POCO insère un chargeur dans un pack de 120W qui assure une recharge rapide en 17 minutes environ. Fantastique.

Galerie de photos

À l'avant, il y a une selfiecam de 20 mégapixels (c'est un capteur Sony IMX569) et plus tard on trouve un triptyque composé de :

  • Sony IMX686 avec 64 mégapixels qui a réussi à me surprendre positivement (pendant la journée);
  • un objectif ultra large décent de 8 Mpx ;
  • un capteur macro 2 Méga.

Sur le plan photographique, je peux vous dire que j'ai beaucoup aimé faire des images avec ce POCO F4 GT; ce ne sera pas un cameraphone, pourtant il se défend très bien. Étrange pour un appareil qui s'occupe - principalement - de performances mais qui fait tout très bien, et même plus.

Software

Bien que nous soyons au niveau du logiciel, je veux vous parler des boutons pop-up qui oui, ils sont géniaux, mais ennuyeux si on ne pense pas à les désactiver. Dans le jeu, vous pouvez les personnaliser à volonté en utilisant le mode de jeu, mais POCO il propose également un menu de personnalisation au quotidien (appui ou double tap). Le cadre est plein de paramètres et vous pouvez les choisir à votre guise.

Pour le reste, on retrouve le MIUI 13 basé sur Android 12 (pour être précis, voici le 13.0.2), mis à jour avec les patchs de février. J'active toujours les boutons à l'écran (je les aime toujours beaucoup) et je trouve excellent le gestionnaire de suppression des fichiers inutiles de l'appareil (le soi-disant "nettoyeur"). Vous pouvez également faire un nettoyage en profondeur en supprimant facilement les photos et vidéos que nous n'utilisons pas ou qui sont des doublons, des applications rarement utilisées et bien plus encore. Les icônes du système sont très belles, colorées et le rideau de notification est minimal, essentiel et ne me fait pas perdre dans le labyrinthe des paramètres comme cela m'arrive avec d'autres skins. Le MIUI 13 est confirmé comme un must, mais ici nous entrons dans la subjectivité. Je l'apprécie vraiment, aussi parce qu'il n'y a plus la présence massive de bloatware comme avant. J'ai aimé le Game Turbo et il permet de lire tous les paramètres de l'appareil en temps réel.

Prix ​​et conclusions

Ceux qui recherchent un téléphone gamer et veulent une solution vraiment concrète - à ce jour - n'ont pas trop le choix. Nous devons encore nous familiariser avec d'autres appareils de jeu, mais s'ils ont tous Snapdragon 8 Gen 1, la musique ne sera pas si différente : ils chaufferont et auront une batterie qui durera "de Noël à Boxing Day". La cible de cet article est bien définie : les gamers, les amateurs de shooter en ligne, de jeux de course ou ceux qui - comme moi - apprécient Pokémon Unite et aiment relever des défis en compagnie (virtuelle) de leurs amis.

POCO-F4-GT-Review-gaming-phone0015
Jeu Turbo

Côte beaucoup par rapport au passé ? Oui, si l'on entend l'ancien haut de gamme POCO: la F4 GT est à considérer comme un appareil gaming et puis, en ce sens, on remarque que son coût n'est pas si élevé.

Les prix officiels sont :

  • 599,90€ pour la variante 8 + 128 Go ;
  • 699,90€ pour la version 12 + 256 Go.

Pour ceux qui veulent, nous soulignons le Tarifs Early Bird, valable jusqu'au 23.59 avril 29 à 2022hXNUMX :

  • 499,90€ pour le modèle 8 + 128 Go ;
  • 599,90€ pour le modèle avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage.

Comme toujours, avant de le critiquer, il faut comprendre à qui il s'adresse et ce que propose la concurrence. Je ne suis pas un joueur invétéré, mais j'achèterais ce téléphone, aussi parce qu'il a une esthétique minimale, une couleur super élégante et dans la main il n'est pas aussi lourd que d'autres briques (je me souviens avec nostalgie de l'ancien Asus ROG Phone 2 . .. tout un ' une autre histoire!).

Sa criticité est essentiellement due à Qualcomm ; POCO a tout fait pour contenir la consommation avec un système de refroidissement ad hoc, mais cela n'a pas suffi. Ça chauffe vite et ce n'est même pas l'été. Quand on va l'utiliser en août avec 40 degrés sous le soleil de Gallipoli, comment va-t-on faire ? Seul le temps nous le dira. Entre-temps, mettez le chargeur 120W dans votre sac à dos, vous en aurez besoin.



NB Si vous ne voyez pas la case avec le code ou le lien vers l'achat, nous vous conseillons de désactiver l'AdBlock.

Honorer