POCO F2 existait : le prototype apparaît sur le net

poco f2
ECOVACS

"Il y a des histoires qui n'existent pas", a déclaré Maccio Capatonda, un aphorisme ironique qui semble parfaitement raconter l'histoire derrière POCO F2. Pendant longtemps, la communauté s'est demandé s'il y aurait jamais un héritier du célèbre Pocophone F1, sorti sur le marché en août 2018. Mi Fans a dû attendre environ 1 an et demi avant d'assister au lancement de POCO F2 Pro, qui n'était autre qu'un rebrand de Redmi K30 Pro. Mais aucune trace du modèle Pro, malgré le fait que la société avait donné quelques indices sur son existence.

Ce smartphone ne s'est pas concrétisé, mais il aurait dû être POCO F2

Bien qu'ayant lancé POCO F2 Pro, la sous-marque Xiaomi a préféré aller de l'avant, passant directement à la série POCO F3. Mais et si on te disait qu'en fait POCO Le F2 a existé mais qu'aucun simple mortel n'a eu l'occasion de l'apprécier ? Ou plutôt, quelqu'un a en fait entre ses mains ce qui semble en être une unité sous la forme de prototipo, peut-être un initié, peut-être un ingénieur Xiaomi. Mais cela suffit à révéler comment cela aurait pu être.

Avec nom de code "DaVinci", le smartphone que l'on voit sur ces images s'appelle en fait Redmi K20S, d'après ce que l'on peut voir du logiciel. Et même dans ce cas, nous parlons d'un appareil qui n'a jamais été commercialisé, contrairement à ce que nous avons connu sous le nom de Redmi K30S en Chine et sous le nom de Xiaomi Mi 10T ici. Rappelons que les séries Redmi K20 et K20 Pro ont été introduites en Occident sous le nom de Xiaomi Mi 9T et Mi 9T Pro, donc le modèle K20S aurait dû arriver comme POCO F3.

Le design adopté est très similaire à celui de la série K20, au moins à l'arrière, où le triple caméra avec le troisième capteur séparé de la paire et placé poco au dessus. La disposition du flash LED et de l'autofocus change, mais surtout il y a un capteur d'empreinte digitale arrière qui sur la série K20 a été intégré à la place sous l'écran. Ici on ne sait pas si l'écran est AMOLED ou LCD, mais ce qui est sûr c'est qu'il n'y a pas de caméra pop-up : à sa place il y en a une écran perforé qui accueille la caméra selfie.

Si vous remarquez quelque chose d'étrange avec le logiciel, c'est normal. Comme tous les prototypes, même le développement du Redmi K20S /POCO F3 a démarré avec le logiciel AOSP. Sous le capot, cependant, il aurait dû être Snapdragon 855, à la suite du Snapdragon 845 vu ci-dessus POCO F1. Nous savons pratiquement tout sur ce "davinci", à part la raison pour laquelle Xiaomi a décidé de ne pas le publier : qui sait si un jour nous le saurons.

⭐️ Découvrez le Calendrier de l'Avent GizChina avec 25 super offres à dévoiler chaque jour jusqu'à Noël .